Métallopolymères autocicatrisants

Jean-Baptiste Boyssou, Valentine Rollot et Pierre Marquaille

Une matière qui se répare toute seule après avoir subi une détérioration, un rêve inaccessible ? Pas pour la science ! En incorporant des particules métalliques dans un ensemble de chaînes polymères, de longues chaînes de molécules semblables qui se répètent, il est possible d’obtenir des matériaux aux propriétés cicatrisantes remarquablement surprenantes : les métallopolymères...

Figures
Méthodes & protocoles

Une question ? vous pouvez nous contacter par mail sur le modèle prenom.nom (arobase) espci.fr

Haut de page



À lire aussi...

Détection de moustiques

Notre groupe, composé de Cosme Mosneron Dupin, Victor Goujon et Colin Piquard, a travaillé pendant un an sur un moyen de détecter des moustiques en (...) 

> Lire la suite...

IGEM Pasteur 2018 : Projet NeuronArch

Antoine Ehret, Andreas Fyrillas, Ellyn Redheuil Dans les films de science fiction, certaines personnes amputées sont équipées de prothèses bioniques (...) 

> Lire la suite...