Internalisation de nanoparticules dans des cellules vivantes

Hugo Level, Sixtine de Chateauneuf, Grégoire Lemahieu

Cette étude a pour problématique la vectorisation de médicaments contenus dans des nanoparticules de différents types. Nous avons remplacé le médicament par une molécule fluorescente et synthétisé trois types de nanoparticule (silice pleine, mésoporeuse et coques de polymère) pour notre travail. Nous avons finalement caractérisé puis observé l’internalisation de ces particules dans des cellules vivantes de souris.

Figures
Méthodes & protocoles

Une question ? vous pouvez nous contacter par mail sur le modèle prenom.nom (arobase) espci.fr

Haut de page



À lire aussi...

Piscine inversée

Hanna Cisaruk, Oriane Pagani-Azizi, Elliot Thouvenot Si un contenant partiellement rempli avec un fluide est excité par une accélération sinusoïdale (...) 

> Lire la suite...

La caléfaction chargée

Ryadh AMINE, Lucas PEREIRA, Thomas ALLINE Notre projet vise à comprendre le couplage de deux effets sur une goutte de liquide : la caléfaction (...) 

> Lire la suite...