Métallopolymères autocicatrisants

Jean-Baptiste Boyssou, Valentine Rollot et Pierre Marquaille

Une matière qui se répare toute seule après avoir subi une détérioration, un rêve inaccessible ? Pas pour la science ! En incorporant des particules métalliques dans un ensemble de chaînes polymères, de longues chaînes de molécules semblables qui se répètent, il est possible d’obtenir des matériaux aux propriétés cicatrisantes remarquablement surprenantes : les métallopolymères...

Figures
Méthodes & protocoles

Une question ? vous pouvez nous contacter par mail sur le modèle prenom.nom (arobase) espci.fr


Haut de page



À lire aussi...

Longueur moyenne de diffusion et mouvement brownien

Cécile Davrinche, Charlotte Durand et Mélanie Ruelle Pour ce projet, nous nous sommes intéressées à certaines propriétés du mouvement brownien et nous (...) 

> Lire la suite...

Prise de bec des phalaropes

Lila Séguy et Sandrine Lopes Le phalarope est un petit oiseau qui pompe l’eau sans aspirer : pour cela, il capture une goutte dans son bec, puis (...) 

> Lire la suite...